ga('create', 'UA-16038215-1', 'auto'); ga('send', 'pageview');
Home | Spray Foam Magazine Canada | Canadian Healthcare: An Energy-Efficient Hospital
Demilec spray foam was applied to new hospital in Canada

Canadian Healthcare: An Energy-Efficient Hospital

New hospital for Baie-Saint-Paul seeks LEED Certification

Written & Translated to French by George Tawil

Spray polyurethane foam, Demilec’s Heatlok Soya, is playing a significant role in the construction of the new hospital for Baie-Saint-Paul, in Quebec, Canada. The Heatlok Soya insulation system has been selected for the building envelope. In a boost for the SPF industry, the architectural consortium of Lemay-Groupe A, which designed the project, has benefited from Demilec’s technical support in the design phase of this “design-build” project. The project’s general contractor, Pomerleau, has used Heatlok Soya on many of its past projects.

Pomerleau chose Heatlok Soya for this hospital project because of its versatility, simplicity, and especially, its rapid application. Pomerleau’s familiarity with the details and steps involved in a project that uses spray polyurethane foam makes the hospital’s construction even simpler. According to La Presse, the project will cost approximately $106 million less than anticipated, due, in part, to the much-shorter-than-expected construction timetable.

These computer-rendered images show what the hospital will look like when it is completed — and insulated with spray foam.

These computer-rendered images show what the hospital will look like when it is completed — and insulated with spray foam.

bodyimage2

Toward LEED Certification

The hospital will be seeking LEED certification, which is not easily achieved. Many factors influence this rating, among other things, the choice of materials. Heatlok Soya has been used before in other projects, such as the Centre for Sustainable Development in Montréal, which received LEED Platinum Certification because of Heatlok Soya’s high rating.

The LEED rating system breaks down in the following manner: In order to rate LEED Certified, buildings must be awarded 45 to 59 points; LEED Silver requires 60 to 74 points; LEED Gold is 75 to 89 points, while LEED Platinum, the highest LEED rating possible, requires 90 to 136 points.

This schematic drawing shows the sections of the hospital to be insulated. The crew is currently working on the long-term residential care section, the CHSLD. This area is scheduled to be completed in five months

This schematic drawing shows the sections of the hospital to be insulated. The crew is currently working on the long-term residential care section, the CHSLD. This area is scheduled to be completed in five months

Heatlok Soya can contribute to the LEED certification in several categories, such as energy efficiency, waste management (no waste on site), recycled content, local materials (Heatlok Soya is 100% made in Québec, thus requiring less transport), rapidly renewable materials (soybean oil), low emission materials (Greenguard Gold Certification), thermal comfort, as well as design innovation.

Spray Foam Creates An Efficient Envelope

The hospital will have a high-quality insulation system, surpassing current insulation requirements. The energy efficiency requirements for residential buildings were increased in 2012 with the introduction of Part 11 of the Code. For an above-ground wall, the requirement is R-24.5.

Travaillant sur des plateformes hydrauliques, l’équipe de Mongrain porte un équipement de sécurité complet approuvé par la CUFCA, y compris des amortisseurs de chute et des respirateurs. L’équipe utilise des doseurs de mousse Graco E30 pour appliquer par giclage l’épaisseur spécifiée du produit Airmétic Soya de Demilec sur le revêtement extérieur DensGlass Gold.

Travaillant sur des plateformes hydrauliques, l’équipe de Mongrain porte un équipement de sécurité complet approuvé par la CUFCA, y compris des amortisseurs de chute et des respirateurs. L’équipe utilise des doseurs de mousse Graco E30 pour appliquer par giclage l’épaisseur spécifiée du produit Airmétic Soya de Demilec sur le revêtement extérieur DensGlass Gold.

However, for commercial and institutional buildings, the Conservation of Energy Act of 1983 is still in force. Therefore, the insulation requirement for walls is only R-19.3. The hospital will have a value of R-27 for the insulation alone, which exceeds all requirements for all building types. If we include the complete wall assembly, the insulation value will be approximately R-30. Furthermore, all the insulation will be on the exterior side of the wall, keeping thermal bridges to a minimum, which will improve the wall’s effective R-value. The heating and air-conditioning costs will therefore be greatly reduced, resulting in a much lower building use cost. The work is progressing well.

A two- to four-man crew from Mongrain led by Karl Mongrain (Project Director); Jacques Martel (Applicator), and Dominique Durrocher (Applicator) are working this project. They are spray-applying the Heatlok Soya onto the Dens Glass Gold substrate using Graco E30’s. Working from hydraulic lift platforms requires that the team pay strict attention to Canadian CUFCA safety guidelines. In addition to required fall protection, the applicators wear air-induction respirators for supplied fresh air.

Completion of the CHSLD (long-term residential care) section is scheduled to take five months. Completion of the rest of the hospital complex is expected by next year (2018). The current hospital will move to its new home at that time. Demolition of the current hospital is slated for fall 2018.

For more information, visit www.Demilec.com. 

 

 

FRENCH TRANSLATION

Soins de Santé Au Canada : Un Hôpital à Haut Rendement Énergétique

Le nouvel hôpital de Baie-Saint-Paul vise la certification LEED

La mousse de polyuréthane giclé Airmétic® Soya de Demilec joue un rôle important dans la construction du nouvel hôpital de Baie-Saint-Paul, au Québec (Canada). Le système d’isolation Airmétic® Soya a en effet été retenu pour la réalisation de l’enveloppe du bâtiment. Marquant son appui à l’industrie du polyuréthane giclé, le consortium d’architectes Lemay-Groupe A, concepteur du projet, a bénéficié du soutien technique de Demilec lors de la conception de ce projet, réalisé par ailleurs en mode ‘conception-construction’. L’entrepreneur général, Pomerleau, a déjà utilisé ce produit à de multiples occasions.

Pour ce projet hospitalier, Pomerleau a sélectionné Airmétic® Soya pour sa polyvalence, sa simplicité et surtout sa rapidité d’application. La construction de l’hôpital est donc simplifiée, car Pomerleau connaît déjà les détails et les étapes de la réalisation d’un projet avec Airmétic Soya. Selon La Presse, le projet coûtera environ 106 millions de dollars de moins que prévu, en partie à cause de l’échéancier beaucoup moins long qu’anticipé.

Ces images produites par ordinateur montrent l’hôpital lorsqu’il sera terminé — et isolé à la mousse giclée.

Ces images produites par ordinateur montrent l’hôpital lorsqu’il sera terminé — et isolé à la mousse giclée.

Ces images produites par ordinateur montrent l’hôpital lorsqu’il sera terminé — et isolé à la mousse giclée.

Ces images produites par ordinateur montrent l’hôpital lorsqu’il sera terminé — et isolé à la mousse giclée.

Vers une certification LEED

L’hôpital visera une certification LEED, pourtant difficile à obtenir. Plusieurs facteurs influent sur le pointage, notamment le choix des matériaux. Airmétic® Soya a déjà été utilisé pour d’autres projets ayant obtenu la certification Platine, comme la Maison du développement durable à Montréal, grâce au pointage élevé qui lui est attribué.

Le système d’évaluation LEED comporte quatre niveaux : pour être certifié LEED, un bâtiment doit obtenir entre 45 et 59 points; la certification LEED Argent exige de 60 à 74 points; la certification Or, entre 75 et 89 points; la certification Platine, la plus élevée, de 90 à 136 points.

Ce schéma illustre les sections de l’hôpital qui doivent être recouvertes d’isolant. L’équipe travaille actuellement sur la section des soins de longue durée (CHSLD), dont la livraison est prévue dans cinq mois.

Ce schéma illustre les sections de l’hôpital qui doivent être recouvertes d’isolant. L’équipe travaille actuellement sur la section des soins de longue durée (CHSLD), dont la livraison est prévue dans cinq mois.

Airmétic® Soya peut contribuer dans différentes catégories comme la performance énergétique, la gestion des déchets (aucun déchet), le contenu recyclé, le matériel régional (Airmétic® Soya est un produit 100 % québécois, donc moins de transport), les matériaux rapidement renouvelables (huile de soya), les matériaux à faibles émissions (certification Greenguard Gold), le confort thermique ainsi que l’innovation en design.

La mousse giclée permet d’obtenir une enveloppe de bâtiment efficace

L’hôpital possèdera un système d’isolation de haute qualité, dépassant même les normes actuelles. Les exigences en matière d’efficacité énergétique pour les bâtiments résidentiels ont été haussées en 2012 avec l’ajout de la partie 11 au Code du bâtiment. Pour un mur hors sol, la norme est de R-24.5. Cependant, pour les bâtiments commerciaux et institutionnels, la Loi sur l’économie de l’énergie de 1983 est toujours en vigueur.

Working on elevated platforms, the Mongrain crew wear full CUFCA-approved safety equipment, including fall protection and respirators. They used Graco E30s to spray-apply the Demilec Heatlok Soya to the specified thickness onto the Dens Glass Gold surface

Working on elevated platforms, the Mongrain crew wear full CUFCA-approved safety equipment, including fall protection and respirators. They used Graco E30s to spray-apply the Demilec Heatlok Soya to the specified thickness onto the Dens Glass Gold surface

Par conséquent, l’exigence pour l’isolation des murs est seulement de R-19.3. Grâce à Airmétic® Soya, l’hôpital aura, pour l’isolation seulement, une valeur de R-27, surpassant ainsi toutes les exigences, tous types de bâtiments confondus. Si on inclut l’assemblage du mur complet, la valeur sera d’environ R-30. De plus, toute l’isolation étant du côté extérieur du mur, les ponts thermiques seront réduits au minimum, ce qui améliorera la valeur R effective du mur. Les frais de chauffage et de climatisation seront donc réduits de beaucoup, pour un coût d’exploitation du bâtiment beaucoup plus bas.
Les travaux avancent à grands pas.

L’équipe de Mongrain affectée au projet est composée de 2 à 4 personnes : Karl Mongrain (directeur de projet), Jacques Martel (applicateur) et Dominique Durocher (applicateur). Ils appliquent le produit Airmétic® Soya par giclage sur le revêtement extérieur DensGlass™ Gold à l’aide de doseurs de mousse Graco E30. Travaillant sur des plateformes hydrauliques, l’équipe doit respecter les lignes directrices de la CUFCA en matière de sécurité. Outre les dispositifs de protection contre les chutes requis, les applicateurs doivent porter des respirateurs à adduction d’air.

La section CHSLD (soins de longue durée) devrait être livrée dans cinq mois. Le reste du complexe hospitalier devrait être livré l’an prochain (2018). L’hôpital actuel y sera ensuite déménagé. La démolition de l’hôpital actuel est prévue pour l’automne 2018. Pour obtenir des précisions, visitez www.Demilec.com.